• B.D.I

Le mois de mai, le mois des Mémoires...


source photographie: internet


"En psychologie, la mémoire est la faculté de l'esprit d'enregistrer, conserver et rappeler les expériences passées."

En histoire, "la Mémoire est l'histoire racontée subjectivement par des témoins lors de témoignages par exemple, dans des autobiographies ou encore des récits historiques."

D'après ces deux définitions, nous pouvons comprendre que la mémoire tient une place importante dans nos vies. Et ce, à titre individuel et à titre collectif.

En effet, chacun garde en mémoire ce qu'il a vécu personnellement mais également ce que le groupe dans lequel il évolue a pu vivre. Les Afro-descendants partagent alors une histoire commune. C'est tout naturellement que l'on peut dire qu'ils ont en commun une mémoire collective.


source photographie : internet


Pour ces derniers, cette mémoire collective les a façonnés depuis leur départ de l'Afrique et leur arrivée sur des terres lointaines. un lieu où, ils ont dû réapprendre à vivre et surtout à garder leur patrimoine. Cela tout en subissant des violences morales et physiques. Une violence commise dans le but d'annihiler ce qui les déterminait spirituellement et matériellement. Même si, les Afro-descendants subissent encore aujourd'hui les effets de cette maltraitance, parce que justement elle est ancrée au plus profond de leur être, car enregistrée dans leurs mémoires, certains ont su résister. C'est le cas des Marrons, de ceux qui ont désobéi, comme Romain; et de nos jours le cas de ceux qui vivent en conscience et qui demandent réparation.



source photographie : internet











©2018 by KOLIBRI'S NEWS. Proudly created with Wix.com